outil d’autodiagnostic RSE

Si le rapport annuel sur les résultats non financiers est devenu un exercice quasi obligatoire pour les grandes entreprises, il n’en va pas de même pour les petites structures dans lesquelles le dirigeant est amené à jouer de multiples rôles et où il n’existe pas de fonction dédiée à une réflexion profonde sur le sujet fondamental du management durable.
L’outil d’autodiagnostic permet, à une fréquence régulière (idéalement une fois par an), de se poser les bonnes questions et de fixer des objectifs pertinents. Ainsi le dirigeant de l’entreprise « sort la tête du guidon » et laisse, le temps de l’exercice, ses préoccupations quotidiennes de côté afin d’avoir une réflexion de moyen/long terme. Dans la mesure où la structure de l’entreprise le permet, il est opportun que cette réflexion soit menée de façon collective.
L’exercice doit déboucher sur la fixation d’objectifs qui seront communiqués à l’ensemble du personnel, en indiquant à chacun quelle est sa contribution attendue à l’atteinte de ces objectifs, et un compte rendu sur l’avancement sera également communiqué au personnel.
Très important : Pour être opérationnel, un objectif doit comporter une cible, une date limite et l’instrument permettant de mesurer le progrès et de concrétiser l’atteinte de l’objectif. Si un seul de ces 3 ingrédients est manquant, il ne s’agit pas d’un objectif sérieux.
L’outil est conçu comme une feuille de route, et chaque question doit faire l’objet d’une réflexion approfondie. Le score n’est là que pour identifier les faiblesses et mesurer les progrès.
Il s’agit de créer une ambition collective où chacun trouve du sens dans la contribution qu’il apporte au succès de l’entreprise.
Cet outil est à votre disposition. Téléchargez-le, utilisez-le et faites-nous part de vos critiques, remarques et suggestion de nature à en assurer une amélioration continue. (Indiquer où les utilisateurs peuvent s’exprimer).