L’investissement socialement responsable global

L’investissement socialement responsable global

La conférence de Prague sur le climat s’est  soldée par un échec . La nomenklatura dirigeante n’a toujours pas compris que les plans sociaux ne s’accordaient pas avec les retraites chapeaux excessives. Les grandes entreprises donneuses d’ordres réclament à leurs sous- traitants la restitution du crédit d’impôts compétitivité emploi ( CICE) dans leurs prix pour améliorer leurs marges.

Un autre monde n’existe pas. Il est dans celui- là. L’indignation est certes nécessaire. Mais elle ne doit pas se nourrir d’un sentiment de frustration devant la difficulté à agir.

« Just do it » disent les pragmatiques américains.  Même si  notre action est modeste, limitée, complexe, longue et difficile, il faut agir.

Les expériences  du passé nous ont guéris des envolées  idéologiques.  Mais l’espérance d’un monde plus solidaire, plus vert, plus humain reste vivante.

Nous avons choisi une voie : celle de « l’empowerment ». En français, cela signifie la prise en main, tous  ensemble, de notre autonomie personnelle dans un monde complexe et technique.  Ainsi, l’épargne qui est au coeur du fonctionnement de nos sociétés est  bien un monde complexe.  Son administration concerne tous les citoyens.  Elle ne saurait échapper à un traitement démocratique, « un homme, une voix » et s’intéresser à favoriser un monde plus vert, plus social, plus économiquement efficient. Et, elle doit être absolument rentable pour les épargnants, conformément à leurs objectifs de durée de détention.

En réunissant  500.000€ d’épargne ensemble, nous allons créer fin 2014, début 2015, le premier fonds commun de placement démocratique, gouverné  sur la base d’un vote  « un homme, une voix » , avec une approche verte, sociale et économiquement efficiente. Il sera géré par un partenaire financier reconnu pour son engagement dans l’investissement socialement responsable.

Nous marquerons par cette action un point décisif dans l’évolution de l’épargne au service de tous grâce à  une démarche démocratique fondée sur une approche durable : écologique, économique et sociale.  C’est  ce que nous appelons un investissement socialement responsable global.